• fredericcorbi

Quels travaux réaliser avant de revendre ?

Mis à jour : mai 28

J’ai pour habitude de ne pas recommander de faire des travaux avant la revente. Cela peut en choquer plus d’un, mais, oui, je conseille de ne toucher à rien. Ou presque. C’est-à-dire au minimum.

Le problème des travaux c’est qu’on sait quand ça commence mais pas quand ça va finir, ni en temps ni en argent. Par exemple, les comptoirs de cuisine sont abîmés alors on va les changer ! Une minute, si on enlève les comptoirs, cela va abîmer le mur et le backsplash ou bien la tuile. On refait ça aussi dans la lancée? On pourrait aussi poser de la tuile par dessus les vieux comptoirs ! Si les comptoirs sont usés, ils datent de combien de temps ? Il est fort probable que les armoires de cuisine datent de la même époque. On aura au final un comptoir refait et des vieilles armoires ? Est-ce qu’on va se lancer dans une nouvelle cuisine au complet ? D’abord il faut que le budget soit disponible et ensuite il faudra bien choisir pour que la future cuisine soit au goût du jour et plaise à la majorité des acheteurs. À la revente, on ne sera pas perdant car le coût d’une nouvelle cuisine se récupère presque entièrement (nar.realtor.com). La propriété peut tout aussi bien être vendue sans rénover la cuisine du moment que le prix soit adapté à sa valeur.

Quels travaux valent vraiment la peine ?

Imaginons que la cuisine a été toute refaite. Elle est flambant neuve mais dessert un salon – salle-à-manger qui a plusieurs années de vécu. Rideaux, table, chaises et sofas sont la preuve que la propriété a été occupée par les mêmes personnes pendant longtemps. L’effet de la cuisine neuve sera perdu au cours de la visite complète de la maison.

Par contre, des travaux qui en valent vraiment la peine, c’est par exemple un coup de peinture. On choisira des couleurs claires, neutres et tendance.

Une nouvelle moquette dans les chambres pour remplacer celle usée ou tachée. Un nouveau tapis d’escalier donne également un effet positif dès qu’un visiteur met le pied dans l’entrée. Le coût n’est pas très élevé. Un tapis usé, même propre donnera l’impression que toute la maison est usée et fatiguée.

Et la salle-de-bains ?

C’est la même chose que pour la cuisine. Il faudra se demander si c’est possible de ne changer qu’une partie (la baignoire, la vanité ou la porte de douche par exemple) sans avoir à en changer plus.

Propreté, entretien et réparations

Trois mots qui appliqués à l’ensemble de la maison laisseront un effet positif sur les acheteurs potentiels venus la visiter.


Frédéric Corbi

Courtier Immobilier résidentiel