• fredericcorbi

Vendre sa maison en automne ?


La folie immobilière du printemps est passée. Les vacances d’été sont finies. Le stress de la rentrée scolaire est retombé. L’automne, est-ce une bonne saison pour vendre sa propriété ?

Et bien non, il n’y a pas que le printemps pour vendre sa maison. Voici 4 raisons pour déboulonner les préjugés.


1. Les acheteurs sont activement sur le marché. On a moins de temps que l’été, on est plus affairé donc si on visite c’est qu’on est motivé pour acheter. Pas de temps à perdre. Et que dire des taux de prêts hypothécaires qui sont historiquement bas? Et bien que les acheteurs avisés comptent bien en profiter!

Il est aussi fort possible qu’ils n’ont pas eu la chance d’obtenir la propriété qu’ils convoitaient à cause de la concurrence avec d’autres acheteurs et des offres multiples.

2. Moins de compétition. Il y a moins de maisons sur le marché qu’au printemps. Donc moins de concurrence avec d’autres vendeurs. Au moment d’écrire cet article, nous sommes toujours dans un marché de vendeurs. Il y a de fortes chances d’obtenir le meilleur prix possible en vendant du fait de la rareté des propriétés offertes à la vente.

3. Le marché est toujours aussi rapide. Les acheteurs sont qualifiés avec leur préapprobation bancaire. Ils ne sont pas au début du processus d’achat. Par ailleurs, les inspecteurs en bâtiments, institutions bancaires, notaires et autres intervenants d’une transaction sont en théorie moins débordé qu’au printemps.

4. Si votre propriété a un extérieur, balcon ou jardin, il est encore possible de le rendre attractif avec des plantes de saison comme par exemple des asters ou des chrysanthèmes (source : jardinnierparesseux.com). Et que dire des arbres qui revêtent leurs belles couleurs d’automne? De quoi assurer un coup de cœur.

source: Matrix


Au Québec, l’automne concentre 22-23% des ventes annuelles.

Pourquoi se priver de cette période ?




0 vue

Frédéric Corbi

Courtier Immobilier résidentiel